Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Libra ne fidélise pas ses partenaires





Le 15 Octobre 2019, par Nicolas Boutin

Déjà 5 partenaires se sont retirés du projet de cryptomonnaie lancée par Facebook. Des alliés de poids.


Six des sept acteurs du paiement partis

Après Paypal, Facebook perd d’autres partenaires avant même le lancement officiel de la Libra, la cryptomonnaie prévue pour le courant de l’année 2020. Visa, Stripe ou encore Mastercard se sont retirés du projet.

Ce dernier souhaite se concentrer sur ses activités et suivre l’évolution de la Libra de l’extérieur. Mastercard précise que la cryptomonnaie « présente des avantages potentiels ». Au-delà de ces entreprises de paiements, eBay a également annoncé son retrait.

Spotify et Uber toujours dans l’aventure

Seuls 23 des partenaires de base réunis en juin dernier restent dans le projet. Facebook peut compter sur la fidélité de Spotify, Lyft ou encore Uber. D’autres fonds d’investissements restent dans l’aventure.

Une réunion est prévue dans quelques jours entre tous les partenaires pour officialiser le début des travaux pour la mise en place du dispositif et élaborer les statuts. Mark Zuckerberg doit désormais colmater les fuites pour éviter que d’autres partenaires ne prennent également la fuite.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Minorités d'Orient, les grandes trahies de l'Histoire

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »












Rss
Twitter
Facebook