Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Poste : la distribution quotidienne du courrier pourrait s'espacer





Le 21 Août 2018, par

La sacro-sainte distribution quotidienne du courrier pourrait bien disparaitre. La Poste aurait ainsi l'intention de se contenter d'une distribution tous les deux ou trois jours. C'est la conséquence de la désaffection des Français pour les lettres traditionnelles…


Le courrier électronique, les messageries instantanées, les réseaux sociaux… Ces nouvelles formes de communication mettent à mal le bon vieux courrier au format papier, ils redéfinissent aussi le cœur de métier de La Poste. Les lettres échangées entre particuliers ont du plomb dans l'aile à l'heure d'internet ! C'est pourquoi l'entreprise pourrait cesser la distribution quotidienne du courrier, se contentant de passer tous les deux ou trois jours devant les boîtes aux lettres.

Cela pourrait être aussi le cas en Belgique, où l'opérateur historique Bpost a indiqué à ses facteurs que les tournées allaient s'espacer, alors que le volume des courriers ne cesse de baisser (-6,8% l'an dernier). Cela ne signifie pas pour autant que l'activité va ralentir, bien au contraire : le groupe entend élargir son offre, comme c'est déjà le cas en France d'ailleurs. Dans l'Hexagone, la Poste ce n'est plus seulement la lettre que l'on glisse dans la boîte, c'est aussi de la livraison de colis (une activité de plus en plus importante) et des services bancaires, qui deviennent stratégiques.

Et ces activités supplémentaires permettent au groupe de redresser la barre : le chiffre d'affaires de La Poste a ainsi atteint les 24,1 milliards d'euros l'an dernier, un chiffre en progression de 3,5%… L'idée d'espacer la distribution du courrier ne plaira pas à tout le monde, c'est certain, mais l'entreprise fait face à une désaffection de cette activité, ce qui l'a d'ailleurs poussée à augmenter les prix des timbres (le timbre « rouge » sera vendu 1,05 euros en 2019, soit une hausse de 10,5%).


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : la poste

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook