Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La Sécu a prélevé 328 milliards d'euros de cotisations en 2013





Le 31 Décembre 2014, par

Il faut au moins ça pour tenter de réduire un déficit béant. En 2013, l'organisme de protection sociale a prélevé pas moins de 328 milliards d'euros de cotisations, tout en réduisant les exonérations.


@Shutter
@Shutter
En 2013, le déficit propre de la Sécurité sociale se montait à 12,5 milliards d'euros. Et cela malgré plus de 328 milliards d'euros de prélèvements de cotisations sur toute l'année. D'après les chiffres publiés l'Acoss, la caisse nationale des Urssaf, la Sécu a prélevé en 2013 très exactement 328,6 milliards d'euros de cotisations.

En parallèle, elle a poursuivi la réduction des exonérations de cotisations, de 6,4 % il y a deux ans, à 25,7 milliards d'euros. Une manière comme une autre de tenter de résorber le déficit monstrueux qui accable l'organisme. Ces réductions d'exonérations ont débuté en 2008, où ces ristournes avaient atteint un montant record de 30,7 milliards d'euros. 

Quoi qu’il en soit, la baisse d’exonérations de 2013 a pour cause une décision bien précise de la part du gouvernement, à savoir la fin des exonérations des heures supplémentaires, qui a été décidé en 2012 lors de l’arrivée de François Hollande au pouvoir. Une mesure symbolique puisqu’elle avait été instaurée par l’ancien président de la République, Nicolas Sarkozy. 



Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook