Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La concurrence recule sur le marché de l'électricité





Le 28 Mars 2022, par François Lapierre

Le contexte actuel sur l'énergie, avec de très fortes hausses enregistrées ces derniers mois, réduit la concurrence sur le marché de l'électricité, selon la Commission de régulation de l'énergie.


Les opérateurs alternatifs ne peuvent s'aligner

Impossible d'y échapper, ces derniers mois ont été difficiles pour les consommateurs et leur pouvoir d'achat. Les prix de l'énergie ont en effet fortement augmenté, à tel point que les tarifs réglementés (TRV) d'EDF ont regagné en intérêt. Plusieurs concurrents sur le marché libre ont cessé de recruter de nouveaux clients, quand ils n'ont pas tout simplement abandonné le secteur en attendant des jours meilleurs.

La Commission de régulation de l'énergie (CRE) a relevé cette tendance. Dans son bilan du quatrième trimestre 2021, le régulateur explique en effet que « pour la première fois », la crise des prix de l'énergie a des effets sur l'ouverture des marchés de détail pour les clients résidentiels et professionnels. La CRE a observé une réduction du nombre d'offres proposées par les fournisseurs, qui s'accompagne du « ralentissement de la dynamique concurrentielle ».

Baisse des recrutements

C'est sur le marché de l'électricité en particulier que les conséquences sont très visibles (sur le marché du gaz, où il existe toujours des tarifs réglementés, Engie ne peut plus recruter des clients supplémentaires). Sur les trois derniers mois de 2021, 230.000 clients ont basculé sur les offres de marché à prix libre, c'est une baisse très forte par rapport au précédent trimestre (386.000 clients).

Les associations de consommateurs, à l'instar de CLCV, ont reconnu que les tarifs réglementés de l'électricité démontraient une stabilité et une fiabilité que les offres du marché libre ne pouvaient proposer. Ce d'autant que le « bouclier tarifaire » du gouvernement limite la hausse des prix des TRV à 4% pour cette année. Impossible de s'aligner pour les opérateurs alternatifs…





1.Posté par studer le 30/03/2022 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Concurrents ? Quels concurrents d'EDF sur le marché de l'électricité ? Ce ne sont pour la très grande majorité que des traders qui achètent un max d'électricité à prix cassé grâce à l'ARENH, et le reste (car il faut bien boursicoter) sur le marché de gros.
Or celui-ci est passé de 50 à 150 €/MWh en quelques mois.
Ces "concurrents" qui ne produisent pas ne peuvent donc plus faire d'offres "concurrentielles", et réclament à l'Etat de pouvoir spolier encore un peu plus EDF : le pire c'est que l'Etat a donné son accord en leur accordant 20 TWh (soit 20 %) de plus.
EDF n'a pas des concurrents mais des vautours ou des hyènes qui mangent sur son dos et bientôt sur son cadavre.
Grâce à nos stratèges politiques.

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook