Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La croissance sera moins élevée que prévu selon le gouvernement





Le 3 Avril 2019, par

Le gouvernement revoit à la baisse ses prévisions de croissance pour la période 2020-2022. L’hypothèse est désormais de 1,4% par an.


Il y a un an, la trajectoire de croissance était fixée par le gouvernement à 1,7% chaque année pour la période 2020 à 2022. Dans le programme de stabilité envoyé à la Commission européenne (et partagé par Le Figaro), l’exécutif revoit la croissance à la baisse : désormais, la croissance ne devrait pas dépasser les 1,4% chaque année d’ici la fin du quinquennat. Pour 2019, la prévision tombe à 1,4%, c’est 0,5 point de moins que la précédente estimation...

 

Les autres chiffres portent la marque des difficultés macro-économiques subies non seulement par la France, mais aussi par l’Europe dans son ensemble. Le déficit de l’Hexagone sera de 1,2% du PIB en 2022, contre 0,3% précédemment prévu. La dette publique sera ramenée à 96,8% seulement, alors que l’estimation initiale était de 89,2%. L’endettement ne devrait reculer que de 1,6 point, au lieu des 5 points sur lesquels le candidat Macron s’était engagé.

 

L’an dernier, le gouvernement avait fait savoir à Bruxelles que le taux des dépenses publiques allait reculer de 4 points d’ici la fin du quinquennat : finalement, la baisse ne sera que de 3 points. L’exécutif a visiblement pris en compte le ralentissement de l’activité visible ces derniers mois.



Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : croissance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque










Rss
Twitter
Facebook