Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La grève à la SNCF peut-elle mordre sur l'été ?





Le 13 Juin 2018, par

Grève à la SNCF : stop ou encore ? La CGT Cheminots propose aux autres syndicats de poursuivre le mouvement au-delà du 28 juin, date de la fin de la grève perlée commencée début avril.


Une réunion a eu lieu ce mercredi entre les principaux syndicats qui organisent le mouvement contre la réforme ferroviaire. La CGT propose aux autres organisations de mettre en place "de nouvelles dates de mobilisation au-delà du 28 juin". L'objectif de la centrale est de peser sur les discussions tripartites qui se dérouleront ce vendredi concernant la future convention collective qui doit entrer en vigueur en 2020. Pour la CGT, cette discussion doit marquer le "début de véritables négociations pour répondre aux revendications des cheminots".

Or, ce n'est pas vraiment l'objectif poursuivi par le gouvernement. La ministre des Transports, Elisabeth Borne, estime que cette réunion est une table ronde entre l'État, les syndicats et le patronat, qu'elle est "ultime" et, en substance, qu'elle n'a pas vocation à servir à négocier les revendications des cheminots. Le front syndical commence d'ailleurs à se fissurer. La CGT demeure, comme on le voit, très combative, mais la CFDT montre des signes d'apaisement. Ainsi, le syndicat réformiste appelle à suspendre la grève durant les examens du bac.

Cette levée de la grève concernerait les trains du quotidien, c'est à dire ceux qui sont les plus susceptibles de transporter des lycéens. La CFDT, quatrième syndicat à la SNCF, ne devrait pourtant pas être suivie par les autres organisations. L'Unsa ferroviaire a ainsi qualifié la proposition de "méthode à même de faire éclater l'unité syndicale". La grève devrait donc être maintenue les 18 et 22 juin, deux jours d'arrêt de travail durant lesquels des épreuves sont organisées.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook