Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La loi Pacte va préparer les privatisations





Le 12 Juin 2018, par

Le gouvernement prépare le terrain aux privatisations de plusieurs entreprises publiques. L'État s'apprête en effet à céder des participations détenues dans le capital de grandes sociétés. Engie, la Française des Jeux et Aéroports de Paris devraient être concernés.


Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, l'a annoncé ce mardi à la sortie du conseil des ministres : le projet de loi Pacte, qui sera présenté lundi prochain, contiendra bien des dispositions en lien avec la cession des participations de l'État dans le capital de plusieurs entreprises. Cette inscription dans la loi est nécessaire, a-t-il précisé, car certaines de ces cessions nécessitent un dispositif législatif. "Celles qui amènent un dispositif législatif pourront se traduire dans Pacte, ce n'est pas le cas de toutes".

Le porte-parole n'a en revanche pas indiqué quelles seraient les entreprises visées par ces ventes de participations publiques. Depuis des mois, on s'attend cependant à ce que l'État cède tout ou partie de ses parts dans la Française des Jeux, Engie et Aéroports de Paris. Des "bijoux de famille" qui pourraient rapporter gros, c'est pourquoi le gouvernement a voulu border au maximum les dispositions législatives autour de ces cessions. Pas question de revivre une controverse comme celle qui avait entouré la privatisation des autoroutes.

L'argent récolté par ces ventes va abonder un fonds dédié à l'innovation. Dix milliards d'euros seront consacrés à ces investissements, comme le candidat Macron l'avait promis durant la campagne. Les projets de recherche seront financés avec le rendement de ce fonds qui devrait afficher jusqu'à 300 millions d'euros chaque année.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook