Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La perception des conditions de travail se dégrade





Le 25 Avril 2014, par

Les conditions de travail sont plus mal perçues en France que dans le reste de l'Europe. Le dernier baromètre annuel de l'Union Européenne sur le sujet dévoile des chiffres inquiétants.


Le ressenti des Français concernant leurs conditions de travail montre une claire détérioration ces cinq dernières années. 62% pensent en effet qu'elles sont moins bonnes, ce qui est tout de même 10 points de plus que la moyenne des 28 pays de l'Union. Seuls 9% des Français estiment que leurs conditions se sont améliorées. L'explication est à chercher du côté des effets de la crise économique qui a durement frappé durant la période donnée.
 
Le stress est une des causes principales de la détérioration des conditions de travail; 52% des sondés français estiment ainsi que cela représente un risque réel, soit un point de plus qu'en Europe. Les mouvements répétitifs sont la seconde cause de cette détérioration (40%), suivi par le fait de porter des charges lourdes (34%). Pour 73% des interrogés, le lieu de travail ne s'est pas adapté aux personnes âgées, tandis que 50% pensent qu'il manque des mesures de prévention contre les problèmes de santé et les accidents du travail. 
 
Il s'agit toutefois de relativiser, car le tableau n'est pas si sombre : pour 58% des Français, les conditions de travail restent bonnes - alors que dans l'Union, la moyenne s'établit à 53%. N'oublions pas également les spécificités du pays : 76% des Français s'estiment satisfait de l'équilibre entre travail et vie privée (74% en Europe), tandis qu'ils sont 83% à se dire satisfait du temps de travail et des horaires (contre 80% dans l'Union). Nul doute que les 35 heures y sont pour quelque chose.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

















Rss
Twitter
Facebook