Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La réforme du travail en œuvre avant la fin de l’année





Le 26 Mai 2017, par

« Libérer le travail », c’est le leitmotiv du gouvernement d’Edouard Philippe, et la volonté d’Emmanuel Macron qui en a fait une pierre angulaire de son programme. Le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a donné l’agenda de l’exécutif.


Au micro de France Info, Christophe Castaner a dit et confirmé que la priorité du nouveau président de la République était de réformer le travail. L’entrée en vigueur des réformes est programmée d’ici la fin de l’année : « Notre objectif c'est qu'à l'automne, nous soyons opérationnels ». Pour y parvenir, il faudra d’abord faire voter par le Parlement une loi d’habilitation, puis que le chef de l’État signe les ordonnances.

Tout cela ne peut être réalisé que s’il y a concertation avec les syndicats et représentants du patronat, et surtout que les élections législatives apportent une majorité à Emmanuel Macron. Les discussions avec les syndicats vont en tout cas bon train. La CPME et la CFE-CGC ont ainsi été reçus à l’Élysée, ces derniers ayant même indiqué que la réforme pourrait être bouclée dès la rentrée de septembre. Edouard Philippe et sa ministre du Travail, Muriel Pénicaud, sont également à la manœuvre.

Le porte-parole du gouvernement a une fois de plus martelé que l’objectif du président de la République était de ramener le chômage autour de 7% d’ici la fin du quinquennat, en 2022. La réforme du code du travail est un pan essentiel de ce programme mais elle risque de mal passer auprès de plusieurs syndicats, qui réclament du temps… ce que ne peut leur offrir l’exécutif.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : réforme

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art market



Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

L’avenir de l’Europe passe par la Culture

Frédéric Pierucci : « Il y a une opportunité stratégique de rachat à GE de la branche nucléaire d’Alstom »

Guillaume Alvarez, vice-président senior de Steelcase : manager une entreprise mondialisée en France

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"








Opinion

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !

Transition énergétique : arrêtez d’emmerder les français !
Depuis des années, nous entendons parler de la fin du monde. Les gaz à effet de serre produits par les pays industriels aboutiraient à terme à la disparition de la vie sur terre. Il faudrait donc changer de mode de vie pour sauver la planète. On nous le répète à longueur de journée. Entre vivre et conduire, on choisit vite.

Jacques Debonsens











Rss
Twitter
Facebook