Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La taxe d'habitation conservée pour les 20% des ménages les plus riches ?





Le 7 Janvier 2019, par Paul Malo

La promesse de campagne du candidat Macron sera-t-elle bientôt revue ? C’est ce qu’a laissé entendre Bruno Le Maire.


La porte ouverte au débat sur le sujet

Pourquoi attendre le lancement d’un grand débat national pour dévoiler les mesures qui seraient prises à sa suite ? Bruno Le Maire a effet d'ores et déjà évoqué dans "Le Grand Rendez-vous" dimanche, en partenariat avec Europe 1, CNews et Les Echos, un possible maintien de la taxe d’habitation pour les 20% des ménages les plus riches.

La raison de ce revirement serait, on le suppose, double : d’une part proposer de conserver une recette fiscale issue des ménages les plus aisés, tout en refusant le rétablissement de l’ISF, comme Gérald Darmanin l’a également rappelé lundi 7 janvier sur l’antenne de RTL. Mais aussi répondre à une question posée par nombre de contribuables : une fois la taxe d’habitation supprimée, à quoi seraient occupés les environ 4000 fonctionnaires dédiés à sa gestion ?  En effet, à ce jour, leur poste n’est en rien supprimé et nulle information n’a été diffusée quant à leur reclassement au sein des effectifs de Bercy. Reste à voir si, du fait de la réduction de leur mission, ces effectifs seront ou non réduits au passage du fait de cette réforme d'envergure.

Pour rappel, à l’origine, la suppression de la taxe d’habitation était une promesse de campagne d'Emmanuel Macron. Elle devait être supprimée en trois étapes, en trois tiers, pour 80% dès ménages. Pour des impératifs de constitutionnalité de la réforme, le gouvernement avait annoncé fin 2017 que les 20% des ménages les plus aisés y auraient également droit d’ici à la fin du quinquennat. Ils seraient donc susceptibles d’être effectivement exclus de cette réforme, in fine, Bruno le Maire parlant de soumettre ce point au grand débat national, en réponse à l'exigence d'une plus grande justice fiscale portée par les « Gilets Jaunes".

 



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook