Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La taxe d'habitation doit disparaitre, selon Bruno Le Maire





Le 29 Septembre 2017, par

La taxe d'habitation est en sursis. Dans une interview à BFM TV, Bruno Le Maire souhaite que cette taxe « disparaisse à terme ». D'ici 2020, elle sera de l'histoire ancienne pour 80% des ménages mais le ministre de l'Économie veut tout simplement la supprimer pour tous.


La taxe d'habitation est un impôt qui n'est « pas juste », selon Bruno Le Maire, un impôt « qui n'est pas clair, qui n'est pas compréhensible pour les Français, c'est un impôt qu'il faut supprimer ». La taxe d'habitation est dans le collimateur d'Emmanuel Macron qui, durant la campagne pour la présidentielle, avait promis sa disparition pour 80% des ménages. Une suppression progressive, avec un premier jalon l'année prochaine à la faveur du projet de loi de finances pour 2018.

Selon le ministre de l'Économie, cette taxe est « foncièrement injuste » car elle pèse sur les ménages qui ont des revenus modestes. « Le niveau de paiement de cette taxe d'habitation, c'est vraiment au petit bonheur la chance. On ne sait pas quelles sont les bases, tout ça est complètement obscur, personne n'y comprend rien. Nous, nous supprimons. Justice ! », poursuit le locataire de Bercy. Pourtant, l'argent récolté par la taxe d'habitation abonde les caisses des localités, qui sont en froid avec le gouvernement.

Cette communication autour de la taxe d'habitation ne tombe pas du ciel. Le gouvernement est critiqué sur son projet de loi de finances pour l'année prochaine, dont plusieurs dispositions sont jugées favorables aux plus riches. Le gouvernement voudrait allumer un contre-feu qu'il ne s'y prendrait pas autrement, en particulier pour une taxe qui va déjà disparaitre du paysage pour bon nombre de contribuables.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook