Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La taxe sur les dividendes annulée par le gouvernement





Le 31 Octobre 2014, par

Les dividendes des sociétés anonymes et des sociétés par actions simplifiées auraient dû être taxés, comme le sont d’ailleurs les sociétés à responsabilité limitée. Auraient dû ? Oui, car le gouvernement a une fois de plus reculé.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
Cette taxe, qui faisait partie du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2015, avait pour ambition de renflouer les caisses de la Sécu – rappelons que le fameux « trou » ne cesse de se creuser et a atteint les 9,9 milliards d’euros en 2014. Cette taxation sur les dividendes procédaient d’une certaine logique, les SARL étant déjà touchées. Et que les montants versés aux actionnaires ont atteint les 32,3 milliards d’euros au second trimestre…

Oui mais voilà : les critiques se sont abattues sur ce projet. Michel Sapin, le ministre des Finances, a donc annoncé la modification et le retrait de cette taxe, afin «  qu’on puisse ensuite s’expliquer » et qu’on puisse faire en sorte « qu’elle soit comprise ». « Un amendement qui n'est pas compris, c'est un amendement qui est mauvais » a t-il asséné. Les patrons ne comprennent pas et ont imaginé une disposition visant à taxer les dividendes « de manière générale ».

Évidemment, on se félicite de cette nouvelle reculade au patronat. Pour Pierre Gattaz, le patron des patrons, ce projet était « une hérésie totale », rien de moins. « C’était un extrêmement mauvais signal qu’on donne à tous ces entrepreneurs » qui fort heureusement, ont l’oreille du gouvernement. Quitte à mettre à mal son peu de cohésion politique.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : dividendes, taxe

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »










Rss
Twitter
Facebook