Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

La taxe sur les ultra-riches rapporterait 250 milliards de dollars par an





Le 1 Juillet 2024, par François Lapierre

L’économiste français Gabriel Zucman propose une taxation de 2 % sur les ultra-riches, visant à rapporter jusqu’à 250 milliards de dollars par an. Cette mesure, présentée au G20, vise à réduire les inégalités et à promouvoir une croissance équitable à l'échelle mondiale.


L’accroissement des inégalités

Dans un rapport présenté au G20, Gabriel Zucman, économiste français et professeur à l'université de Berkeley, a détaillé une proposition de taxation des ultra-riches. Cette mesure, commandée par le Brésil, président actuel du G20, vise à instaurer un impôt de 2 % sur le patrimoine des 3.000 personnes les plus fortunées au monde. Selon Zucman, cette taxation pourrait rapporter entre 200 et 250 milliards de dollars par an, permettant de financer divers projets pour le « bien commun ».

Zucman met en avant l'augmentation drastique de la richesse des ultra-riches au cours des dernières décennies. En 1987, les 0,0001 % des ménages les plus riches possédaient une fortune équivalente à 3 % du Produit intérieur brut (PIB) mondial. Aujourd'hui, ce chiffre a grimpé à 14 %. Ce phénomène s’explique par un système fiscal avantageux pour les très grandes fortunes, qui sont actuellement imposées à un taux moyen de 0,3 % de la valeur de leur patrimoine.

Pour lutter contre cette inégalité, Zucman propose une taxation de 2 % sur les patrimoines dépassant un milliard de dollars. Si cette mesure était étendue aux individus possédant entre 100 millions et un milliard de dollars, elle pourrait générer jusqu'à 140 milliards de dollars supplémentaires. Ces fonds pourraient être utilisés pour financer des projets destinés à réduire les inégalités et à promouvoir le bien-être commun.

Une taxe potentiellement révolutionnaire

L’implémentation de cette taxe se ferait au niveau national, sans nécessiter d’accord multilatéral, ce qui faciliterait son adoption par chaque pays. Toutefois, cette proposition pourrait se heurter à la réticence de nombreux États, notamment en raison des défis techniques liés à l’identification et à l’évaluation des patrimoines des ultra-riches, dont la moitié est souvent investie dans des sociétés privées non cotées en Bourse.

La proposition de Gabriel Zucman a déjà reçu des soutiens notables. L’Espagne, la Belgique, la Colombie, l’Afrique du Sud, et Bruno Le Maire se sont montrés favorables à cette mesure. Cependant, les États-Unis restent pour l'instant opposés à cette taxation. Le pays débat déjà de l'instauration d'une taxe plancher de 25 % sur les milliardaires pour réduire le déficit fédéral, une initiative qui ne fait pas consensus.

Malgré les obstacles, Zucman reste optimiste. Il rappelle que l’adoption de l'imposition minimale de 15 % sur les bénéfices des multinationales avait également rencontré des résistances initiales, mais avait finalement été mise en place après neuf ans de débats. « Nous y sommes arrivés même si cela a pris neuf ans pour y parvenir. J’espère que la taxation des milliardaires ira plus vite », espère-t-il.



Tags : taxe, ultra-riche

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook