Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Lapeyre lâché par sa maison mère, Saint-Gobain





Le 14 Octobre 2019, par Nicolas Boutin

En difficulté, la chaîne de bricolage Lapeyre a été mise en vente par l’entreprise Saint-Gobain.


En difficulté depuis des années

C’est une rumeur qui enflait depuis quelques temps. D’après Europe 1, la chaîne de bricolage Lapeyre a été mise en vente par l’entreprise française Saint-Gobain, spécialiste de la production et la distribution de matériaux. Les syndicats ont été informés le 25 septembre dernier, lors du lancement de la vente de Lapeyre.

La chaîne de magasin est en difficulté depuis plusieurs années. Une situation économique qui ne favorise pas la vente de l’enseigne qui compte 128 magasins et 3.600 collaborateurs. Selon les syndicats, cette difficulté résulte du manque d’intérêt de la part des clients. « Tout le monde connait Lapeyre, mais personne ne sait pourquoi ils ont intérêt à venir chez eux », rapportent-ils à Europe 1.

Un risque pour les employés ?

Le délégué syndical CGT de Lapeyre, Hervé Grillon, fait part devant les micros de « deux risques majeurs ». Le premier serait l’objectif de bénéfices pour un potentiel repreneur qui pourrait coûter le poste de plusieurs dizaines d’employés. Le second, c’est le redressement en cas d’absence d’offres de rachat, qui pourrait également réserver un triste sort pour les salariés.

Le syndicat craint donc une « casse sociale ». De son côté, Saint-Gobain précise qu’aucun calendrier n’a encore été défini et qu’il s’agit là, que du début du processus de vente.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Minorités d'Orient, les grandes trahies de l'Histoire

OPA du fonds Searchlight sur Latécoère : un nouveau scandale Alstom ?

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »












Rss
Twitter
Facebook