Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le FMI abaisse encore ses prévisions de croissance





Le 12 Avril 2016, par

Le FMI tire la sonnette d'alarme. Pour la quatrième fois en an, le Fonds monétaire international a décidé d'abaisser ses prévisions de croissance pour 2016. On en est désormais à 3,2% pour cette année, et de 3,5% pour l'année prochaine.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Les précédentes estimations du FMI tablaient auparavant sur 3,4% (2016) et 3,6% (2017). Dans la cible du Fonds, les États-Unis et l'Europe : la croissance y était auparavant estimée de respectivement 2,4% et 1,5%. Auparavant, le FMI pronostiquait 2,6% et 1,7%… Outre-Atlantique, ce sont le dollar fort et les prix du pétrole toujours très bas qui devraient tirer la croissance vers le bas.

Sur le vieux continent, là aussi ce sont les prix de l'énergie qui grève la croissance, mais aussi une certaine faiblesse des économies des États membres de l'Europe. En Asie, le Japon est particulièrement faible avec une croissance estimée de 0,5%, alors que le FMI pariait précédemment sur 1%.

La Chine, malgré le ralentissement économique, devrait en revanche s'en tirer mieux que prévu avec des prévisions de 6,5% en 2016 et 6,2% pour 2017 ; c'est plus que le pronostic précédent du Fonds qui annonçait respectivement 6,3% et 6%. Pékin a récemment annoncé des mesures de soutien à l'économie.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : fmi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook