Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le bitcoin vaut désormais plus que l'once d'or





Le 5 Mars 2017, par Olivier Sancerre

Le bitcoin, la monnaie virtuelle cryptographique, a franchi un nouveau palier : sa valeur a en effet dépassé celle de l'once d'or. Ce vendredi 3 mars, la devise a coté 1 275 $, alors que l'once d'or était à 1 230 $.


Le seuil des 1 000 $ avait été franchi en début d'année pour le bitcoin, après une hausse continue l'an dernier, alors que la devise virtuelle cotait 400 $ « seulement » début 2016. Depuis le 1er janvier, le bitcoin a gagné plus de 30%… La monnaie cryptographique bénéficie d'une poussée venue de Chine, où la demande est toujours aussi forte malgré les mesures prises par les autorités pour endiguer la spéculation.

Les particuliers et les investisseurs ont décidé de miser sur le bitcoin, plus rémunérateur que les placements boursiers traditionnels. C'est en Chine qu'on trouve les trois plus importantes plateformes du bitcoin, elles représentent 90% des transactions. En 2014, la faillite spectaculaire de la plateforme japonaise MTGox a permis à la Chine de prendre le dessus sur ce marché très spéculatif.

De plus, l'arrivée au pouvoir de Donald Trump pousse les investisseurs à chercher de nouveaux placements qui ne sont pas soumis à des institutions centralisées. Le bitcoin est idéal dans ce cadre, même si une pichenette suffirait pour faire chuter le cours de la devise. Actuellement, il semble que le bitcoin profite toujours d'une forte poussée.



Tags : bitcoin

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook