Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le camembert en passe de tout perdre face à la mozzarella et à la raclette





Le 19 Août 2022, par Olivier Sancerre

Les consommateurs français délaissent de plus en plus le camembert au profit d'autres fromages plus faciles à déguster sous d'autres formes. Un déclin symbolique.


Le camembert sauve sa deuxième place

Le camembert n'a plus la cote auprès des Français. Le fromage de Normandie pourrait en effet céder sa deuxième place au classement des fromages les plus consommés en France à la mozzarella et à la raclette ! Ces derniers peuvent en effet plus facilement s'intégrer à des recettes ou servir d'apéritifs, tandis que le camembert est plus ou moins prisonnier de son statut de fromage de plateau qui intervient entre le plat de résistance et le dessert.

Sans adaptation très rapide, le camembert pourrait donc bien perdre des plumes dans le cœur et dans l'estomac des Français. Selon une étude de Kantar pour le compte de FranceAgriMer, le fromage encaisse en effet une chute de ses volumes de 10% en 2021 : l'an dernier, ce sont 43.800 tonnes de camembert qui ont été consommées. Sur les cinq dernières années, la baisse s'établit à 18,3%.

La mozzarella de plus en plus populaire

Le camembert est loin derrière le champion toutes catégories, à savoir l'emmental (148.757 tonnes). Mais il est talonné de très près par la raclette (38.997 tonnes) et par la mozzarella (38.545 tonnes). Les ventes de ces fromages ont grimpé de respectivement 2,3% et 1,8% en 2021. Et sur les cinq années passées, les hausses de consommation sont encore plus impressionnantes avec 55,4% pour la raclette, et 34% pour la mozzarella.

L'alerte a été chaude pour le camembert en 2021, puisque les volumes de mozzarella ont dépassé ceux du camembert entre janvier et début septembre. L'hiver a sauvé sa deuxième place, le fromage italien étant moins consommé durant cette période de l'année. Malgré tout, il ne serait guère étonnant de voir le camembert sortir purement et simplement du podium en 2022.



Tags : consommation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook