Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le commerce en ligne dépasse les 100 milliards d’euros en France





Le 5 Février 2020, par Olivier Sancerre

Le commerce en ligne continue de grignoter des parts de marché et de séduire les consommateurs français. Le chiffre d’affaires du secteur a dépassé les 100 milliards d’euros l’an dernier.


Une croissance des ventes de 11,6%

Avec un chiffre d’affaires de 103,4 milliards d’euros en 2019, le secteur du commerce en ligne (vente de produits et de services) s’est très bien porté, rapporte le bilan annuel de la Fevad, la Fédération du e-commerce et de la vente à distance. Des ventes en progression de 11,6% par rapport à 2018, même si les professionnels ont relevé un ralentissement de la croissance au dernier trimestre. La vente de produits représente 45% du total du chiffre d’affaires l’an dernier, soit 46,5 milliards d’euros. Le reste provient de la vente de services.

Le panier moyen est en recul, à moins de 60 euros. Le signe que l’achat en ligne se démocratise : les Français achètent désormais toute sorte de biens et de services depuis Internet, et de plus en plus avec leurs smartphones. Les ventes mobiles progressent ainsi de 18%, c’est quatre fois plus rapide que l’indice global (elles représentent également 39% du chiffre d’affaires des plateformes d’e-commerce). La Fevad prévoit que les achats mobiles seront majoritaires d’ici 2022.

190.000 sites marchands en France

Le nombre de transactions enregistrées par l’organisme sur l’ensemble de l’année s’établit à 1,7 milliard. Cela représente une progression sensible de 15,7% par rapport à 2018. Si le nombre de sites marchands dépasse les 190.000 points de vente en ligne, le volume des transactions y est en moyenne de moins d’une centaine par mois. N’est pas Amazon qui veut.

La Fevad observe également que si les ventes par Internet ont été multipliées par quatre en dix ans, le chiffre d’affaires de toutes ces transactions ne représente que 10% de celui du commerce de détail traditionnel. D’ailleurs, bon nombre d’enseignes ayant pignon sur rue possèdent des boutiques en ligne : la moitié environ des ventes de produits réalisées en ligne le sont par ces réseaux mixtes.



Tags : e-commerce

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"














Rss
Twitter
Facebook