Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le déficit commercial français se creuse au premier trimestre





Le 7 Mai 2018, par

Pas de miracles pour la balance des échanges commerciaux entre la France et le reste du monde : la déficit a continué à s'accroître au mois de mars, relève les Douanes.


Le déficit commercial français s'est creusé de 5,3 milliards d'euros au mois de mars. Il était négatif de 5 milliards en février. Sur est douze derniers mois, le déficit cumulé est de 59,2 milliards d'euros, un chiffre un peu meilleur que les sur les douze mois précédents puisque le déficit s'y établissait alors à 62,7 milliards d'euros. Au premier trimestre, le déficit commercial s'établit à 15,8 milliards. Les Douanes note que les exportations ont progressé légèrement en mars, de 0,4%, alors qu'en février elles avaient reculé de 0,7%. Quant aux importations, elles ont augmenté de 0,8% ; celles-ci avaient accusé un recul de 1,5% en février.

Toujours selon le communiqué des Douanes, l'industrie aéronautique est spécialement responsable de ce creusement du déficit commercial. « La balance commerciale se détériore très fortement pour l'industrie aéronautique, du fait d'une chute marquée des ventes et d'achats un peu plus fermes, après la chute de ces derniers au mois de février », explique les autorités. Le solde de l'aéronautique est en recul de 1,6 milliard au premier trimestre. C'est l'équivalent du creusement du déficit commercial.

Le solde des transactions courantes creuse lui aussi son déficit au mois de mars, il est de 1,3 milliard d'euros, contre 900 millions en février. La Banque de France explique que « ce sont surtout les services qui contribuent à la baisse sur le mois », avec un excédent de 2,5 milliards en mars contre 3,2 milliards en février. De son côté, l'Insee a indiqué que la contribution du commerce extérieur avait été nulle au premier trimestre, après avoir représenté 0,6 point au dernier trimestre 2017. Au moins, le commerce extérieur ne pèse pas…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook