Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le diesel voudrait revenir en force sur les routes





Le 8 Février 2019, par La Rédaction

Le diesel peut-il revenir dans les petits papiers des automobilistes et des pouvoirs publics ? C’est visiblement le souhait de l’industrie, mais également de Bercy…


Les véhicules diesel actuels ne peuvent prétendre aller au-delà de la certification Crit’Air 2. Pour obtenir une vignette Crit’Air 1, il faut que la voiture soit une hybride, ou encore un modèle récent à essence. L’industrie automobile voudrait changer cela, selon Le Monde qui rapporte ces efforts pour « dédiaboliser » le diesel. Une réunion interministérielle a eu lieu fin janvier, avec des représentants du ministère de l’Économie qui ont testé une proposition : que les voitures diesel immatriculées après septembre 2015 puissent décrocher une vignette Crit’Air 1. Le ministère de la Transition écologique est vent debout, tout comme la mairie de Paris où on veut interdire ses routes au diesel à l’horizon 2024.

Les constructeurs automobiles appuient sur le champignon du lobbying en avançant plusieurs arguments. D’une part, les pouvoirs publics ont dû annuler la hausse des taxes sur les carburants cette année en raison du mouvement des « gilets jaunes ». Surtout, cette opération de réhabilitation repose sur la mise en place de nouvelles normes européennes en septembre dernier : plus contraignantes et plus sévères, elles représenteraient de « vraies garanties » pour les citoyens, selon l’industrie.

Bercy indique de son côté que le secteur du diesel emploie 38 000 personnes, des postes menacés alors que le pourcentage de voitures diesel en circulation a chuté : en 2010, elles étaient 70% sur les routes ; en janvier, elles ne représentaient plus que 34% des véhicules. Les pouvoirs publics ont lancé le chantier de l’harmonisation fiscale entre le diesel et les autres carburants. Et le scandale Volkswagen a encore éloigné les automobilistes du diesel, qui a bien moins d’intérêt aujourd’hui qu’auparavant. Le travail de dédiabolisation va être long.



Tags : diesel

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Frédérique Picard :"j’ai décidé de répertorier les leviers spécifiques qui permettent aux femmes d’oser"

Jean-Louis Scaringella, les taux d’intérêt négatifs ou : « l’euthanasie des rentiers »

La Saga des Audacieux

Pouquoi les ambitions protectionnistes chinoises et américaines frappent la France et l'Europe

Frédéric Verdavaine (Nexity) : « Nous sommes au croisement de nombreux enjeux de société structurants pour l’avenir »

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"












Rss
Twitter
Facebook