Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le français Blablacar aurait levé 160 millions de dollars





Le 8 Septembre 2015, par

Il n'y a pas qu'Uber ou Uberpop dans la vie. Une petite société française est en train de se faire une place sur le marché très concurrentiel du covoiturage : Blablacar, qui serait sur le point de lever 160 millions de dollars.


© Shutterstock/EconomieMatin
© Shutterstock/EconomieMatin
Si la start-up, créée en 2006, parvient à intéresser le fonds d'investissement Insight Venture Partners comme l'annonce la rumeur, ces 160 millions de dollars la valoriseront à hauteur de 1,2 milliard de dollars. Cela positionne l'entreprise française parmi les leaders du marché.

La « licorne » française (c'est ainsi que sont baptisées ces entreprises à forte croissance pesant plus d'un milliard de dollars) ressemble de plus en plus à une success story digne de la Silicon Valley. Blablacar a multiplié par deux le nombre de ses utilisateurs, passant de 10 millions en Europe en 2014, à 20 millions pour cette année. 

Mais pour continuer de croître, Blablacar a besoin d'argent frais qui lui permettra d'acquérir des concurrents plus petits. C'est indispensable pour créer une communauté suffisamment solide pour asseoir non seulement l'image de marque, mais aussi les revenus à venir. Ainsi, au printemps, la jeune pousse s'est offert l'allemand Carpooling, ainsi que le hongrois Autohop qui rayonne sur une partie des pays de l'est de l'Europe. 

Et en début d'année, Blablacar créait une antenne en Inde et s'intéresse fortement à la Turquie. La croissance à tout crin, c'est le quotidien des licornes et celle-ci est bien partie.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : blablacar, uber

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook