Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le géant américain des grands magasins Sears fait faillite





Le 16 Octobre 2018, par

C'est la chute d'un géant américain. L'enseigne de grande distribution Sears s'est déclaré en faillite ce lundi 15 octobre. Le groupe a perdu pied face au commerce en ligne.


Sears a un genou à terre, mais ce n'est pas encore la fin de l'aventure pour ce pionnier des grands magasins, fondé en 1886, et qui a essaimé partout en Amérique du Nord. Sears Holding s'est placé sous la protection du chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites. Un moyen de reprendre son souffle et restructurer sa dette, sans avoir à subir la pression des fournisseurs. La direction explique d'ailleurs qu'elle entend procéder très rapidement au « processus de restructuration ». Un plan de réorganisation est envisagé « à très court terme ».

Sears n'a d'ailleurs pas attendu d'annoncer sa faillite pour prendre les décisions difficiles qui s'imposent. 46 fermetures de magasins étaient déjà prévues en novembre, le groupe ajoute 142 boutiques d'ici la fin de l'année. Une coupe claire qui a débuté au printemps, puisque Sears avait déjà fait fermer le rideau à 103 magasins en début d'année.  
Ces efforts ne sont pas suffisant pour relever une entreprise plombée par le dette et qui n'a pas suffisamment investi dans le commerce en ligne.

La popularité d'Amazon explique en effet en grande partie pourquoi Sears doit opérer une lourde restructuration. L'e-commerce est également ce qui a eu la peau de la chaîne de distribution de jouets Toys'R'Us, en mars dernier. Sears n'a aussi pas su s'adapter aux nouveaux modes de consommation qui ont délaissé les grands centres commerciaux. L'endettement est tel que le groupe pourrait ne pas pouvoir rembourser une échéance de 134 millions de dollars en début de semaine.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : Sears

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising









Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Stéphane Roussel, COO de Vivendi et PDG de Gameloft : « Je me vois comme un dénicheur de talents »

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »









Rss
Twitter
Facebook