Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le gel des loyers pourrait être une des mesures de soutien au pouvoir d'achat





Le 23 Mai 2022, par La rédaction

Le gouvernement d'Elisabeth Borne prépare un paquet de mesures pour soutenir le pouvoir d'achat, mis à mal en raison de l'inflation galopante. Parmi les dispositifs discutés, un gel des loyers.


Des locataires pris en étau

Les locataires sont pris à la gorge. Entre la hausse des prix de l'énergie et l'inflation des prix à la consommation, le pouvoir d'achat est mis à mal et les choses ne vont pas s'arranger dans les prochains mois : la guerre en Ukraine qui dure va en effet continuer à faire pression sur les prix. C'est pourquoi les associations de défense des locataires ont demandé au ministère de l'Économie de geler les loyers.

L'indice de référence des loyers, utilisé pour calculer les prix des loyers des logements, est calculé en fonction de la moyenne sur les douze derniers mois de l'évolution des prix à la consommation (hors tabac et hors loyers). Comme chacun a pu s'en rendre compte, les prix à la consommation ont fortement augmenté ces derniers mois, et les locataires craignent de fortes hausses des loyers.

Bouquet de mesures en juillet

Dans l'entourage de Bruno Le Maire, qui a été reconduit à Bercy par Elisabeth Borne, aucune décision n'a encore été prise, mais d'après un indiscret du Figaro, le principe d'un blocage des loyers est en cours d'instruction, le ministre de l'Économie préférant cela à une hausse des aides au logement. La mesure pourrait faire partie du bouquet de dispositifs de soutien au pouvoir d'achat qui doit être annoncé en juillet. 

Reste que du côté des propriétaires, la mesure risque de provoquer une certaine grogne. Ils doivent en effet déjà faire face à la hausse de la taxe foncière, les travaux de rénovation énergétique ou encore le plafonnement des loyers dans les grandes villes. Par conséquent, le gouvernement pourrait geler les loyers des bailleurs sociaux et des sociétés foncières.



Tags : loyer

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook