Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le gouvernement tiendra-t-il son objectif de 2,7% de déficit ?





Le 29 Juin 2016, par

Avec la reprise économique qui souffle sur la machine économique française, le gouvernement a desserré les cordons de la bourse et procédé à des dépenses exceptionnelles depuis le début de l'année. Cette générosité est vue d'un mauvais œil par la Cour des comptes, qui se fait comme souvent l'avocat du diable.


Didier Migaud, le Premier président de la Cour des comptes, ne pouvait pas se montrer plus clair. « L’atteinte de l’objectif 2017 fixé par le gouvernement est très incertaine et le respect de la trajectoire 2017-2019 des finances publiques peu réaliste », a-t-il affirmé durant la présentation à la presse du rapport sur la situation des Finances publiques. Le gouvernement a prévu pour 2017 un objectif de 2,7% de déficit budgétaire.

La crainte de la Cour des comptes est-elle justifiée ? Difficile à dire évidemment, mais l'exécutif tient à se défendre. Christian Eckert, le secrétaire d'État au Budget, a assuré devant l'Assemblée nationale que cet objectif serait tenu. À Bruxelles, François Hollande se veut aussi plus optimiste que la Cour des comptes.

« Si la croissance était ce que l’on pense pouvoir estimer aujourd’hui à 1,7 % l’année prochaine, et si nous continuons nos efforts en matière de maîtrise de la dépense et si nous étions extrêmement vigilants sur l’exécution de notre budget, nous devrions atteindre ce résultat », a déclaré le Président de la République. Avant de plaisanter sur la méfiance inhérente à la Cour des comptes…


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"









Rss
Twitter
Facebook