Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le gouvernement veut ouvrir le dossier des billets SNCF gratuits pour les cheminots





Le 6 Septembre 2021, par François Lapierre

Un pavé dans la mare, c'est ce que Jean-Baptiste Djebbari a lancé en ouvrant le dossier très sensible des billets de train gratuits pour les cheminots et leurs familles.


SNCF : dossier explosif en vue

Le ministre délégué aux Transports ouvre un nouveau front très sensible à la SNCF. Jean-Baptiste Djebbari veut en effet discuter du périmètre des facilités de circulation dont bénéficient les cheminots et leurs familles, autrement dit les billets de trains gratuits ou à prix réduit. « Sur le principe, je suis d'accord à ce que les cheminots gardent des avantages en nature. Après le sujet, la spécificité de la SNCF, c'est que le périmètre est très large », a-t-il déclaré au micro de RMC. Cet avantage en nature profite à plus d'un million de personnes : les cheminots (actifs et retraités), leurs partenaires, les enfants de moins de 21 ans et étudiants, et leurs ascendants.

Ces réductions de prix et ces gratuités représentent un coût de 105 millions d'euros par an pour la SNCF, selon un rapport commandé par le gouvernement. Plus précisément, ce sont 328.144 agents actifs et retraités et 786.692 ayants droit qui en bénéficiaient en 2020. Le rapport établit toutefois que la perte est évaluée à 404 euros par an pour un agent actif et ses ayants droit. « Au regard de la valeur monétaire des avantages en nature accordés par d'autres entreprises à leurs salariés, ce montant ne paraît pas exorbitant », précise-t-il.

Mise en concurrence des trains

Jean-Baptiste Djebbari veut engager une discussion avec les syndicats, « l'idée c'est de pouvoir régler ce sujet-là avant qu'on ait un système de mise en concurrence ». La loi sur la réforme ferroviaire votée en 2018 organise en effet l'ouverture à la concurrence et définit les garanties salariales en cas de transfert d'un cheminot vers un concurrent. De fait, les concurrents devront aussi proposer des billets gratuits ou à tarifs réduits, ce qui pourrait freiner l'ouverture du train.

Le ministre se dit « favorable » aux facilités de circulation pour les cheminots. Ce dont il veut discuter, c'est du périmètre de ces facilités. « C'est une question de crédibilité, en tout cas d'acceptabilité du système », ajoute-t-il, sachant bien que ces billets gratuits sont mal perçus par une partie du public. Le rapport s'inquiète ainsi de ce périmètre et craint que ces réductions aboutissent à la gratuité totale du service.



Tags : SNCF

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook