Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le pessimisme est de mise chez les patrons de PME





Le 30 Juillet 2014, par

L'optimisme est une valeur qui se perd chez les patrons de PME. La dernière enquête de Bpifrance montre que les entrepreneurs sont loin de voir la vie en rose.


(c) Shutterstock/EconomieMatin
(c) Shutterstock/EconomieMatin
De fait, seulement 44% des entreprises interrogées annoncent avoir investi ou se déclarent prêtes à le faire en 2014. C'est trois points de moins par rapport à l'année dernière, qui n'était déjà pas très reluisante. La grande majorité des PME, soit 56%, comptent donc ne pas trop se mouiller en investissant de l'argent qu'elles savent très précieux. Pas question donc pour ces entreprises d'investir dans un avenir qu'elles estiment morose.
 
Pire encore, il s'en trouve 31% qui prévoient une baisse de leurs investissements. Par contraste, 22% seulement anticipent une hausse de leurs investissements. Des chiffres qui pourraient donner le bourdon à n'importe quel responsable politique, tout particulièrement le gouvernement qui ne cesse de multiplier les annonces afin de faciliter la trésorerie des entreprises et la baisse des charges.
 
Néanmoins, cette politique de l'offre, qui doit encore rentrer dans une phase active, commencerait à porter ses fruits. 32% des patrons de PME estiment ainsi que leur chiffre d'affaires devrait finalement augmenter en 2013, de 0,3% en moyenne. C'est peu, mais c'est déjà ça. 28% de ces mêmes dirigeants pensent au contraire que leur CA va baisser. Parmi les secteurs les plus enthousiastes, on trouve les services aux entreprises, le transport et l'industrie.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »










Rss
Twitter
Facebook