Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le plan d’économies du gouvernement aurait un effet pervers sur emploi et croissance





Le 23 Juin 2014, par

Il est l’une des grandes lignes directrices du gouvernement de François Hollande et une des réformes les plus ambitieuses pour le pays : la réduction des dépenses de l’Etat de 50 milliards d’euros d’ici à 2017. Une réduction nécessaire qui risque toutefois d'avoir un effet pervers sur l’emploi et la croissance dans le pays, selon un rapport remis ce lundi 23 juin 2014 par la rapporteure du Budget Valérie Rabault.


cc/flickr/jinod
cc/flickr/jinod
Dans ce rapport, Bercy met en garde le gouvernement sur les effets secondaires et récessifs du plan d’économies, des effets qui ne seraient pas totalement compensés par le Pacte de Responsabilité signé entre le gouvernement et les patrons pour relancer le pays.
 
Selon les calculs du ministère des Finances, la réduction de 50 milliards des dépenses de l’Etat entraînerait la suppression de 250 000 emplois d’ici 2017. Pire, l’effet négatif sur la croissance serait de 0,7 points par an en moyenne sur la période. Un effet négatif très important, donc, avec auquel le gouvernement devra  faire face.
 
La compensation, en termes d’impact, est déjà prévue par le Pacte de Responsabilité, mais à lui seul il ne devrait pas suffire selon les calculs de Bercy. Le Pacte de Responsabilité, à l’horizon de 2017, devrait permettre la création de 190 000 emplois et une hausse de la croissance de 0,6% par an en moyenne.

L’addition des deux réformes est donc négative : la suppression de 60 000 emplois et une baisse de la croissance de 0,1% en moyenne.
 
Rien d’insurmontable pour le gouvernement mais ce dernier devra en tenir compte dans toutes les autres mesures qu’il voudrait entreprendre. Faute de quoi les objectifs de Bercy d’une croissance de 2,25% en 2016 -2017 ou encore la baisse du chômage dans le pays ne pourront pas être réalisés.
 


Paolo Garoscio
Après son diplôme de Master en Philosophie du Langage, Paolo Garoscio a décidé de se tourner vers... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré
















Rss
Twitter
Facebook