Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le plan du gouvernement pour soutenir la SNCF





Le 8 Juin 2016, par

Mobilisation du gouvernement pour sauver le soldat SNCF. Durant la séance de questions à l'Assemblée nationale, le Premier ministre a indiqué que son gouvernement allait prendre des mesures pour soutenir l'entreprise ferroviaire.


Si le rapport ne sera remis qu'en août auprès du Parlement, Manuel Valls a dressé les principaux axes de travail. L'Etat va prendre à sa charge une partie de la dette de la SNCF, et il va également augmenter son effort pour moderniser les infrastructures, développer le fret et maintenir le trafic des trains Intercités.

SNCF Réseau, qui gère les infrastructures du groupe public, va voir sa dette s'alléger. Manuel Valls n'a pas voulu chiffrer cet engagement, mais le rapport fera part des différentes hypothèses de reprise de "tout ou partie" de la dette par l'État, qui créera une caisse d'amortissement. Un bol d'air pour l'entreprise qui plie sous l'effet de sa dette.

Le fret ferroviaire est aussi au cœur des préoccupations du gouvernement. Un plan d'action, ainsi qu'une subvention de 90 millions d'euros pour 2016 – et les années qui viennent – permettront d'alléger le coût des péages. Les infrastructures en elles-même vont bénéficier d'un effort qui va passer de 2,5 milliards à 3 milliards d'euros. 100 millions seront ajoutés dès cette année.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : sncf

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising








Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

La crise des gilets jaunes analysée par Eric Delbecque

Les gilets jaunes sont-ils populistes ? par Francois-Bernard Huyghe

Christian Aghroum : Gilets jaunes et mobilisation numérique

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Gilles Imbert, groupe Interconstruction : « Les promoteurs indépendants sont obligés, plus que les autres, de tenir leurs engagements »

Loïk Le Floch-Prigent : « En finir avec le dérèglement industriel »

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »









Rss
Twitter
Facebook