Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le pouvoir d'achat des salariés va augmenter en octobre





Le 29 Septembre 2018, par

Le pouvoir d'achat des salariés va s'améliorer à compter du 1er octobre. La différence sonnante et trébuchante — quelques dizaines d'euros — se verra sur la feuille de paie.


D'où vient cette bonne nouvelle soudaine ? En janvier, le gouvernement a augmenté la contribution sociale généralisée (CSG) de 1,7 point, tout en supprimant les cotisations chômage et maladie… mais pas tout d'un coup. En janvier, la hausse de la CSG a été absorbée par la disparition d'une partie de ces cotisations. Et en octobre, leur suppression complète va se traduire par une hausse de quelques dizaines d'euros sur la feuille de paie !

Cette augmentation du pouvoir d'achat sera plus substantielle rapportée à l'année. Ainsi, selon Le Parisien, une personne qui travaille au Smic (1 188 € net) bénéficiera d'un gain de salaire d'environ 17 € par mois, soit un peu plus de 208 € par an. Un salarié touchant 1 700 € net va profiter de près de 25 € par mois, soit 298 € par an. Le gain net pour un couple avec deux enfants, dont les revenus sont de 4 900 € net par mois, va représenter près de 859 € par an. Pas négligeable…

Si trois quart des indépendants ont déjà profité de la baisse des cotisations familiales et maladie en juin, les retraités ont pris de plein fouet la hausse de la CSG sans compensation. Autre problème : dès janvier, le prélèvement à la source va ponctionner l'impôt sur le revenu sur les salaires ce qui risque d'annuler tous les effets bénéfiques de cette hausse du pouvoir d'achat. Au gouvernement de faire preuve de pédagogie pour expliquer qu'il ne reprend pas d'une main ce qu'il donne de l'autre.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

Homelike Home, la Dream Team de la chasse immobilière en France

Mode : la vraie révolution digitale a juste démarré

Les enjeux de la délégation de pouvoirs

















Rss
Twitter
Facebook