Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le prélèvement à la source est entré en vigueur pour des millions de Français





Le 4 Janvier 2019, par

Le prélèvement à la source est une réalité pour des millions de Français depuis le 2 janvier, qui marque la mise en œuvre d’un dispositif surveillé comme le lait sur le feu par Bercy.


Ils sont déjà 16 millions à être soumis au prélèvement à la source, a compté Gérald Darmanin durant une conférence de presse. Le ministre de l’Action et des Comptes publics a expliqué que le dispositif s’est immédiatement appliqué à 15 millions de retraités du privé (via l’Agirc-Arrco), 722 000 bénéficiaires de pensions d’invalidité, 280 000 anciens de la SNCF, ainsi que des chômeurs. Le ministre s’est réjoui de constater que ces opérations se sont déroulées « sans aucun bug, sans que le taux de Jean-Paul ne soit appliqué à Jean-Pierre ».

Fin janvier, le vrai test débutera pour cette mesure puisque ce sont les salaires qui seront impactés par le prélèvement à la source. Le dispositif représente pour les Français un sujet d’interrogation, voire d’inquiétudes : Bercy a renforcé les équipes qui répondent aux questions des contribuables. 200 agents ont ainsi été ajoutés au quelque 40 000 déjà en première ligne. Le site du gouvernement consacré au dispositif avait quant à lui enregistré près de 300 000 visites ce mercredi. Beaucoup de contribuables en ont profité pour changer de taux de prélèvement, puisqu’il est possible de l’actualiser en « temps réel » ou quasiment, en fonction des changements de sa situation professionnelle ou personnelle. 

Ils sont 57 000 Français à avoir procédé à un changement dès le premier jour de la réforme : 40 000 ont choisi un taux à la baisse, 17 000 un taux à la hausse. Plus besoin d’attendre un an avant de pouvoir procéder à ce changement, s’est réjoui Gérald Darmanin. 


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook