Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le président de Radio France veut une redevance universelle et automatique





Le 5 Novembre 2017, par

La transformation en profondeur de la redevance est un chantier qui ne sera terminé, si tout va bien, qu'en 2019. En attendant, la boîte à idées est ouverte et une mission a été chargée par le gouvernement de réfléchir à la mutation de l'audiovisuel public.


Membre à part entière de cette mission, Mathieu Gallet le président de Radio France donne une idée au Journal du Dimanche : la mise en place d'une « redevance universelle et automatique ». Chaque foyer fiscal serait tenu de payer cette contribution, « comme c'est le cas en Allemagne et en Suisse ». Il ne serait donc plus question de ne faire payer que les possesseurs de téléviseur, ce qui n'a plus de sens aujourd'hui « compte tenu des modes de consommation des médias actuels ».

Cette redevance abonderait un fonds d'aide à la transition numérique et à « la transformation des organisations », déroule Mathieu Gallet, en prenant comme exemple les salles de cinéma qui ont pu profiter d'un système semblable pour leur renouvellement. « Et c'est un succès ». Parmi les chantiers de ce fonds, le dirigeant de Radio France évoque le développement d'un « player commun » qui diffuserait l'ensemble des programmes produits par l'audiovisuel public, « comme le fait Hulu aux États-Unis ».

Mais pour y parvenir, il faudra aussi mettre tout le monde autour d'une table. Mathieu Gallet demande donc aux pouvoirs public de faire en sorte que les acteurs français, « privés comme publics », travaillent ensemble pour faire émerger ce projet. Il rappelle aussi que l'audiovisuel français est confronté à l'émergence de nouveaux acteurs mondiaux « disposant de moyens colossaux ».


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : redevance

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur



Les entretiens du JDE

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »

« Accueillir c’est protéger ! » par Frédéric Giqueaux

Karine Schrenzel, PDG des 3 Suisses : « L’envie d’entreprendre est un sentiment que j’ai toujours porté en moi »










Rss
Twitter
Facebook