Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le ralentissement de l'inflation en septembre n'est que temporaire





Le 17 Octobre 2022, par La rédaction

Accalmie sur le front de l'inflation. L'Insee a enregistré une baisse des prix à la consommation en septembre par rapport au mois précédent. Un soulagement qui ne sera malheureusement que de courte durée, préviennent les experts.


Une inflation un peu moins forte en septembre

Au mois de septembre, l'inflation s'est établie à 5,6% sur un an, d'après le dernier pointage de l'Insee qui avait prévu ce recul. En août, la hausse des prix à la consommation sur un an s'était établie à 5,9%. Sur un mois, l'indice baisse de 0,6%, alors que les prévisions donnaient un recul de 0,5%. Une bonne nouvelle pour les consommateurs, mais elle n'est que de courte durée. Le gouvernement et les analystes s'attendent en effet à ce qu'inflation ne baisse durablement qu'à partir du deuxième trimestre 2023.

Pour le mois de septembre, la décélération enregistrée par l'institut des statistiques a surtout concerné les prix des services, dont la hausse a été mesurée à 3,2% après 3,9% en août, ainsi que des prix de l'énergie : +17,9% en septembre, contre 22,7% en août. Pour les produits manufacturés, la hausse a été stable avec un rythme annuel de 3,5%, contre 3,6% en août.

Les prix des produits alimentaires augmentent toujours

L'Insee rapporte aussi une baisse des prix des services (-1,5%) en raison du repli saisonnier « plus marqué que l'année dernière des prix de certains services liés au tourisme ». Le recul des prix de l'énergie de 2,6% est moins fort qu'en août (-3,9%), malgré la remise de 30 centimes sur le litre de carburant à la pompe.

En revanche, les prix des produits alimentaires ont continué de flamber, passant de 7,9% en rythme annualisé en août, à 9,9% en septembre. La baisse globale de l'inflation entre les deux mois ne représente donc pas grand chose pour les ménages aux revenus modestes, car l'alimentation pèse très lourd dans leurs budgets. L'indice des prix à la consommation harmonisé, qui permet les comparaisons au niveau européen, s'établit à 6,2% pour la France (-0,5% sur un mois).



Tags : inflation

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook