Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le réseau routier entretenu par l'État a besoin de travaux





Le 6 Août 2018, par

L'audit commandé par le ministère des Transports auprès des cabinets Nibuxs et IMDM fait froid dans le dos : 17% du réseau routier non concédé par l'État a besoin d'être renouvelé dans l'urgence.


En France, les routes entretenues par l'État ne sont pas en très bon état. 17% du réseau routier, soit 2 000 km, est gravement endommagé. Les pouvoirs publics ont à leur charge 12 000 kilomètres de routes non concédées, sur un total de 21 000 kilomètres (9 000 km ont été concédées à des sociétés autoroutières). Le rapport pointe aussi des ponts qui ne sont pas en très bon état : un tiers des 12 000 ponts a en effet besoin de réparations et de rénovations…

Ce rapport est le prélude à la présentation par le ministère des Transports de son projet de loi d'orientation des mobilités. Il faut s'attendre à des investissements importants pour rénover le réseau routier en France. D'ailleurs, le texte (qui sera dévoilé à la rentrée) comprendra un volet de programmation et de financement des infrastructures. Manifestement, il est urgent d'agir : un véhicule sur six emprunte les routes entretenues par les pouvoirs publics.

Elisabeth Borne a indiqué devant le Sénat qu'il faudra sortir de l'impasse financière et a demandé un plan de sauvegarde pour l'année prochaine. L'argent, c'est le nerf de la guerre et il risque effectivement de manquer : la France consacre 50 000 euros par km et par an pour l'entretien de son réseau routier (80 000 euros pour le Royaume-Uni). Il faudrait 600 millions d'euros en plus chaque année pour faire face, au minimum.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : routes

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF

Pierre Bergounioux : « Les gouvernements, de droite comme de gauche, ont accompli le tour de force, depuis un demi-siècle, de ne rien changer à l’ordre des choses »

Marc Lazar : « La peuplecratie, c’est l’idée que la souveraineté du peuple est sans limites ».

Guillemette Devernois : « Maladies rares : Il faut s’emparer des avancées de la recherche scientifique »

« Appel à la guérilla mondiale »

Nicolas Pham, cofondateur de Beaubleu : « la Maison aux aiguilles rondes »









Rss
Twitter
Facebook