Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le secteur de l’électroménager en baisse de forme en 2018





Le 5 Février 2019, par La Rédaction

Le secteur de l’électroménager a fini l’année 2018 en petite forme. Selon les chiffres du Groupement des marques d’appareils pour la maison (Gifam), les ventes ont reculé de 0,3% l’an dernier en France.


En 2018, les ménages français ne se sont pas rués sur les appareils électroménagers. Dans son bilan annuel, le Gifam relève que les ventes de fours, de cuisinières et de hottes ont plongé de 2% ; pour les gros appareils, les revenus ont reculé de 0,9%. Les équipements à poser encaissent une chute de 1,5%. Les appareils intégrables, que l’on retrouve dans les cuisines équipées, ont enregistré une toute petite croissance de leurs ventes de 0,2%. Le secteur peut heureusement compter sur le petit électroménager pour limiter la casse, ce segment ayant connu une progression en valeur de 0,5%.

D’autres appareils connaissent un certain engouement, comme les robots chauffants, les aspirateurs balais (+47% !) ou les ventilateurs (+11%). Mais c’est insuffisant pour maintenir le secteur à flot. Les fabricants d’appareils électroménagers n’ont pas pu compter l’an dernier sur des innovations suffisamment fortes pour conserver leurs marges. Résultat, un chiffre d’affaires global en recul d’une année sur l’autre. Le Gifam déplore également la baisse des mises en chantier de logements neufs, pourvoyeurs importants de cuisines intégrés.

Les consommateurs se sont plus volontiers rendus dans les grandes surfaces spécialisées pour acquérir leurs équipements électroménagers, et ils ont fait un peu moins appel aux commerçants en ligne et aux magasins alimentaires : les revenus ont progressé de 4% pour les premiers, tandis que la part de marché des seconds a reculé de 9%. C’est au moins un secteur d’activité où les clients continuent de se rendre dans des magasins physiques.




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook