Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le trafic aérien en voie de normalisation après la crise sanitaire





Le 5 Juin 2023, par Aurélien Delacroix

L’Association du transport aérien international prévoit un fort redressement du trafic aérien en 2023, avec un nombre de passagers proche des niveaux d'avant la pandémie. Cependant, toutes les régions du monde ne bénéficieront pas également de cette reprise.


Les prévisions positives du trafic aérien

Le secteur aérien pourrait bientôt retrouver des couleurs. L'Association du transport aérien international (IATA) a annoncé lors de son assemblée générale à Istanbul le 5 juin que le nombre de passagers transportés dans le monde devrait atteindre 4,35 milliards cette année, se rapprochant du record de 4,54 milliards établi en 2019, avant la pandémie de Covid-19.

La reprise du trafic, favorisée notamment par la réouverture de la Chine, devrait permettre aux transporteurs aériens de renouer avec les bénéfices. L'IATA prévoit qu'ils dégageront cette année un bénéfice net de 9,8 milliards de dollars, soit le double de ses prévisions antérieures. Par ailleurs, l'association a revu à la baisse ses estimations de pertes pour 2022, désormais fixées à 3,6 milliards de dollars.

Inégalités régionales pour les compagnies aériennes

Le chiffre d'affaires global des compagnies aériennes devrait atteindre 803 milliards de dollars, se rapprochant des 838 milliards de 2019. L'IATA a donc révisé à la hausse ses précédentes projections de décembre, qui s'élevaient à 779 milliards de dollars. Malgré des marges opérationnelles restant très faibles cette année, à 1,2%, ces bénéfices marqueront une amélioration spectaculaire par rapport aux pertes de 42 milliards de dollars enregistrées en 2021 et aux 137,7 milliards de dollars perdus en 2020.

Cependant, l'IATA a souligné que toutes les régions ne connaîtront pas une reprise équivalente. Si les transporteurs nord-américains, européens et moyen-orientaux devraient réaliser des bénéfices respectifs de 11,5 milliards, 5,1 milliards et 2 milliards de dollars, les compagnies aériennes de la région Asie-Pacifique (-6,9 milliards de dollars), d'Amérique latine (-1,4 milliard) et d'Afrique (-500 millions) resteront déficitaires.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook