Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Le traité de libre échange transpacifique est mort





Le 23 Janvier 2017, par

Les traités de libre-échange sont dans le viseur du nouveau président américain. Au troisième jour de son mandat, Donald Trump a signé une ordonnance retirant les États-Unis du TPP, le partenariat transpacifique qui liait douze pays d'Amérique et d'Asie.


Le TPP est, en quelque sorte, mort-né. Né de la « stratégie du pivot » impulsé par Barack Obama, ce traité n'avait pas encore été ratifié. Le TPP visait à créer un espace de libre-échange entre une partie de l'Amérique et l'Asie ; il ne sera donc jamais mis en œuvre. Le 45e président américain a commenté juste après sa signature qu'il s'agissait là d'une « très bonne chose pour l'ouvrier américain ».

Donald Trump a été en partie élu sur sa promesse de « protéger » l'économie américaine de l'étranger, en dressant des barrières commerciales et douanières, tout en dénonçant des traités de libre échange avec le reste du monde. Le TPP est la première victime de cette politique, et un autre texte est dans le collimateur de la Maison Blanche : l'Aléna, l'accord avec le Canada et le Mexique.

Justin Trudeau, le Premier ministre canadien, s'est dit ouvert à la discussion avec le président américain. Mais l'arrêt du TPP pourrait provoquer de sérieux remous chez les alliés traditionnels des États-Unis, à commencer par le Japon et d'autres pays de la zone. Sans oublier la défiance des milieux d'affaires américains qui avaient poussé à la création de cette zone de libre échange.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : donald trump

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Master Class

Master Class

Risque Amiante : le point sur les nouvelles obligations avec SET Environnement

Philippe Schleiter: "faire réussir des choses extraordinaires par des gens ordinaires"

Clarifier sa stratégie pour réussir sa transformation digitale

Transformer l’organisation : la « stratégie des 100 projets »

Réussir la transformation de l’entreprise au point de contact client

Julien Aubert, député du Vaucluse : « L’absence de gaullisme fait le lit des extrêmes »

L’ISO 37001 comme outil stratégique anti-corruption et avantage concurrentiel

Vincent Stellian : "L'indépendance de Quiétalis et son réseau national, nos meilleurs atouts"
















Rss
Twitter
Facebook