Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les CDD très courts de plus en plus favorisés par les employeurs





Le 24 Juin 2018, par Olivier Sancerre

Des contrats à durée déterminée courts, de plus en plus courts : c'est le constat posé par la Dares, le service statistiques du ministère du Travail. Plus de 8 CDD sur dix durent moins d'un mois...


La vaste majorité des salariés sont embauchés avec un contrat à durée indéterminée — c'est le cas pour 88% d'entre eux, hors intérim. 12% des contrats sont des CDD. Mais la Dares relève dans son étude portant sur les 25 dernières années que le gros des embauches se réalisent désormais en CDD. Depuis 1993, le taux d'entrée en contrat à durée déterminée dans les entreprises de plus de 50 salariés a été multiplié par quatre. Plus globalement, la part des embauches en CDD est passée de 76% il y a 25 ans, à 87% l'an dernier. 

En 2017, 40% des salariés ayant signé un CDD ont travaillé moins d'un mois. Ces contrats d'un mois représentaient 57% des CDD en 1998 : ils étaient 83% l'an dernier. De manière très significative, un tiers des CDD signé l'an dernier n'a duré... qu'un seul jour. La durée moyenne d'un CDD est passée de 112 jours à seulement 46 jours entre 2001 et 2017. Pour justifier de leur usage de ces contrats à durée déterminée très courts, les employeurs avancent l'incertitude de l'environnement économique et le besoin de "tester" les compétences du salarié avant un recrutement plus durable. Une période d'essai avant la période d'essai en quelque sorte.

Les secteurs les plus consommateurs en CDD sont la santé, l'hôtellerie-restauration, l'audiovisuel et l'édition, l'hébergement médico-social, ou bien encore les services administratifs. L'intérim est privilégié par les secteurs de l'industrie et de la construction.



Tags : emploi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook