Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les Français ont beaucoup épargné l'an dernier





Le 20 Janvier 2021, par Olivier Sancerre

Malgré des taux d'intérêt historiquement bas, le Livret A et le Livret de développement durable et solidaire ont été des destinations de choix pour les épargnants l'an dernier. À eux deux, ils ont engrangé 35,2 milliards d'euros.


Une épargne contrainte

En 2020, chaque Français a déposé en moyenne 50 euros par mois et par livret, a illustré Eric Lombard, le directeur général de la Caisse des Dépôts, au micro de RTL. En tout, les épargnants ont glissé dans leur bas de laine, Livret A et Livret de développement durable et solidaire (LDDS) un total de 35,2 milliards d'euros, soit le double du montant enregistré en 2019 (16,6 milliards). On est encore assez loin du niveau record de 2021 (49 milliards). Le Livret A seul a engrangé 26,4 milliards d'euros, pour 8,8 milliards pour le LDDS. Pour les deux livrets, c'est deux fois plus que l'année précédente.

Ces collectes ont été réalisées à un moment où les Français n'ont pas vraiment pu consommer, comme le rappelle Eric Lombard. Le confinement, la fermeture des magasins non essentiels, les mesures de restriction des déplacements ont fait en sorte que cette épargne a été contrainte. « Ceux qui sont dans la difficulté ont tapé dans leur épargne cette année parce que c'était plus difficile, et les gens plus aisés eux ont épargné plus », a-t-il expliqué. Si 55 millions de Français ont un Livret A, 70 % de l'épargne est détenu par 20 % des Français.

Puiser dans le bas de laine

Le Livret A, qui finance le logement social, et le LDDS dont les sommes vont au financement de l'économie sociale, ne rapportent pourtant pas grand chose : avec un taux d'intérêt de 0,5 %, ces deux livrets ne sont guère attractifs. C'est moins que l'inflation… Pourtant, ils sont plébiscités par les épargnants : « c'est un produit qui est très sûr, la rémunération est positive », indique le directeur de la Caisse des Dépôts, « et ça fonctionne comme un compte en banque ». Des atouts qui en font les placements préférés des Français.

Reste désormais à savoir si ces épargnants puiseront dans leurs économies pour consommer. Et notamment pendant les soldes d'hiver. Eric Lombard souhaiterait qu'ils le fassent. Au vu des chiffres du début de l'année, les Français sont « tentés de le faire », estime-t-il. « On voit que la consommation frémit. Dès que les magasins pourront rouvrir plus largement, ça repartira ». Une bonne nouvelle pour le gouvernement qui mise beaucoup sur la relance de la consommation pour faire repartir l'économie.



Tags : épargne


1.Posté par Patrick le 25/01/2021 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
DIXIT: On est encore assez loin du niveau record de 2021 (49 milliards)

49 Millard d'euros en 15 jours, c'est vraiment un record oui

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook