Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les Français seront économes durant les vacances d'été





Le 11 Juillet 2020, par François Lapierre

Les vacances d'été seront placées sous le signe des économies. Alors que la crise économique commence à faire sentir ses premiers effets, les Français veulent faire attention à leurs dépenses.


Fourmi plutôt que cigale

Réduire les dépenses pour éviter de se retrouver pris à la gorge à la rentrée. C'est le principe qui servira de guide à 61% des Français, qui ont indiqué vouloir faire plus attention à leurs dépenses durant les vacances cet été, d'après un sondage OpinionWay pour Homair, spécialiste de l'hôtellerie de plein air (campings-villages). Autrement dit, des vacances « plus économes » placées sous le signe du coronavirus. 5 personnes interrogées sur dix expliquent vouloir limiter les sorties au restaurant, la même proportion va privilégier un séjour chez des amis ou de la famille plutôt que dans un hôtel ou dans une location.

La crise sanitaire a durablement marqué les esprits et une grande majorité de Français veut éviter une « deuxième vague » : 68% assurent vouloir éviter les lieux et activités trop fréquentés, comme le sport, le tourisme de masse, etc. D'ailleurs, 77% des interrogés vont éviter les destinations phare comme l'Ile-de-Ré ou encore St Tropez. Une mauvaise nouvelle pour ces hauts lieux du tourisme, mais une opportunité pour les lieux les moins fréquentés. 72% des Français disent privilégier la nature. 

Éviter les hauts lieux du tourisme

Pour ce qui concerne le logement, les deux tiers visent les hébergements individuels plutôt que les résidences collectives de type hôtel. Ces intentions de vacances d'été indiquent que les Français n'ont pas l'intention de dépenser plus que de raison en juillet et en août. Le secteur du tourisme, toutes activités confondues, a été durement touché par les mesures de confinement et les restrictions de déplacement. Ce sondage ne représente pas globalement une très bonne nouvelle.

Les Français veulent réaliser des économies cet été pour une très bonne raison : la rentrée s'annonce difficile en raison de la crise économique qui fera sentir pleinement ses effets sur l'activité en France. 66% des Français craignent la fin des vacances en raison des conséquences économiques du coronavirus. Les dépenses vont donc être réduites cet été en prévision du gros temps attendu à la fin de l'année. La moitié des personnes interrogées estime même qu'il ne s'agira pas réellement de « vraies » vacances cet été…



Tags : vacances

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène













Rss
Twitter
Facebook