Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les Français sont toujours plus adeptes de l’e-commerce





Le 26 Mai 2019, par

Les Français ont pris le pli du commerce en ligne. Selon les chiffres de la Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad), les consommateurs ont beaucoup utilisé les boutiques sur internet au premier trimestre.


Les internautes français sont de plus en plus nombreux à acheter des biens et des services en ligne. La Fevad a enregistré une croissance de 11,9% des achats en ligne au premier trimestre 2019, par rapport à la même période de l’an passé. Les Français ont acheté pour près de 25 milliards d’euros de produits en tout genre ; cela représente 407 millions de transactions sur les sites d’e-commerce, autrement dit… 180 000 transactions chaque heure ! Le réflexe de l’achat sur internet est visiblement en passe d’entrer dans les mœurs.

Si le marché progresse autant, c’est pour deux raisons principales. La première est simple : il y a davantage d’internautes prêts à acheter en ligne. Leur nombre a augmenté de 4% d’une année sur l’autre, soit près de 1,4 millions de consommateurs potentiels. Et puis ces acheteurs sortent plus volontiers leurs cartes bancaires pour effectuer un achat sur internet : en moyenne, ce sont 12,7 achats en ligne qui ont été effectués pour chaque internaute/consommateur, contre 19,7 achats au premier trimestre 2018. 

Néanmoins, la Fevad relève que le panier moyen par achat est en baisse de 6%, à 61 euros. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise nouvelle, souligne la Fédération, pour qui ce reflux du panier moyen reflète plutôt une « banalisation » de l’acte d’achat en ligne. En conséquence, le chiffre d’affaires des principaux sites progresse de 6,5% sur un an ; la hausse est de 13,9% pour les boutiques en B2B, qui vendent aux entreprises.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : e-commerce

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook