Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les Français veulent des sanctions contre ceux qui ne respecteraient pas les consignes de chauffage





Le 13 Octobre 2022, par La rédaction

C'est une des mesures phare du plan de sobriété du gouvernement : le chauffage ne doit pas dépasser les 19 degrés dans les foyers et les entreprises. Les Français accepteraient qu'il y ait des sanctions pour ceux qui ne le respecteraient pas.


Jusqu'à 3.000 euros d'amende pour chauffer au-delà de 19 degrés

Les Français sont chauffés à blanc contre ceux qui ne respecteraient pas la consigne du gouvernement de ne pas dépasser les 19 degrés dans les bâtiments cet hiver. Pour ceux qui ne joueraient pas le jeu, près de 7 Français sur 10 estiment qu'il faudrait des sanctions, selon un sondage Rothelec… 27% des personnes interrogées sont contre, 5% ne se prononcent pas.

41% des Français pensent que les sanctions doivent concerner aussi bien les particuliers que les entreprises, 21% uniquement les professionnels. Si le gouvernement a assuré que personne n'ira vérifier le niveau de chauffage, le sondage montre que les Français sont prêts à aller assez loin au niveau des sanctions : la majorité d'entre eux (54%) souhaitent une amende de plus de 1.500 euros. 22% veulent même une amende qui irait jusqu'à 3.000 euros…

Le paradoxe des Français

En théorie, les entreprises pour lesquelles un décret fixe à 19 degrés la température maximum dans les locaux, s'exposent à une amende de 1.500 euros si le chauffage dépasse ce niveau (3.000 euros en cas de récidive). Néanmoins, il y a tout de même peu de risque de se faire prendre. Les Français se montrent par ailleurs paradoxaux : d'un côté, ils font preuve de la plus grande sévérité contre ceux qui ne respecteraient pas la consigne…

… et de l'autre, 44% annoncent qu'ils ne baisseront pas le chauffage chez eux, selon un autre sondage Rothelec. 33% des Français choisiront une température comprise entre 18 et 20 degrés pour leur salon cet hiver. La présence de nombreuses passoires thermiques, où le chauffage doit être augmenté, explique peut-être cette contradiction.



Tags : énergie

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook