Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les Ukrainiens défient leur gouvernement et manifestent pour l'Europe





Le 2 Décembre 2013, par

L'Europe est de nouveau coupée en deux, mais pas par un mur ! Alors que d'un côté, à l'ouest, on ne fait plus que la dénigrer, de l'autre, l'est, des millions de personnes ne rêvent qu'un chose, l'intégrer. C'est le cas notamment de l'Ukraine, malgré la répression gouvernementale.


Plus de 100 000 manifestants se sont rassemblés à Kiev dimanche pour manifester contre la position du président ukrainien, contre un rapprochement avec l'Union européenne.
Plus de 100 000 manifestants se sont rassemblés à Kiev dimanche pour manifester contre la position du président ukrainien, contre un rapprochement avec l'Union européenne.
Les images de manifestations et de contestation en Ukraine sont violentes. La répression gouvernementale des manifestants pro-Europe est dure. Mais la situation est en fait très simple/ D'un côté le président ukrainien, mis sous pression par la Russie, qui ralentit autant que faire se peut le rapprochement avec l'Union européenne en refusant de signer l'accord d'association prévu.

D'un autre, la population ukrainienne, qui elle, veut plus d'Europe. C'est ainsi que plus de 100 000 manifestants ont défilé, encore, dimanche, dans les rues de Kiev, pour appeler l'exécutif à se rapprocher d'une Union européenne qu'ils désirent tant, pour l'appeler également à quitter le pouvoir.

Or malgré la répression policière forte, le président Viktor Ianoukovitch a soudainement changé de braquet, peut être pour sauver son mandat à l'aube des élections présidentielles de 2015, en promettant "de faire tout ce qui est en son pouvoir afin d'accélérer le processus de rapprochement de l'Ukraine et de l'Union européenne".

Un retournement de veste qui ne plaira sans doute pas à la Russie, passée maître dans l'art d'infliger des punitions à l'Ukraine, que ce soit sur le plan économique, ou énergétique, la Russie détenant entre ses mains les vannes du gaz qui alimente, entre autres, l'Ukraine.


Jean-Baptiste Le Roux
Jean-Baptiste Le Roux est journaliste. Il travaille également pour Radio Notre Dame, en charge du... En savoir plus sur cet auteur


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook