Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les abonnés Amazon dépassent les 100 millions





Le 19 Avril 2018, par Olivier Sancerre

L'abonnement est un fer de lance du modèle économique d'Amazon. Le géant du commerce en ligne s'appuie sur ses abonnés pour commander toujours plus de produits sur son site, et cela fonctionne à plein.


Pour la première fois, Amazon a dévoilé le nombre d'abonnés que compte son abonnement Prime : plus de 100 millions de clients ont succombé aux charmes de ce bouquet de services, a révélé Jeff Bezos, le fondateur et PDG du groupe dans la lettre annuelle aux actionnaires. Jusqu'à présent, l'entreprise conservait ce genre de chiffre au secret, mais le franchissement de ce seuil symbolique a certainement poussé le patron à communiquer. C'est aussi le signe que le pari d'Amazon a payé : les abonnements sont un des moyens de fidéliser la clientèle.

Le principal atout de Prime, c'est la livraison rapide. Elle est de quelques heures à deux jours, en fonction des produits commandés et du lieu où l'abonné réside. À Paris, Amazon va bientôt livrer des produits frais, en partenariat avec Monoprix : là aussi, c'est un service réservé aux abonnés Prime. Pour 49 euros par an (99 $ aux États-Unis), Amazon prime offre également l'accès à des services de streaming vidéo et musicaux, le stockage illimité de photos, une bibliothèque de prêts de livres Kindle, des avantages pour les familles… Bref, chacun peut y trouver son compte à un prix avantageux. 

Amazon ne s'y est d'ailleurs pas trompé, en ajoutant régulièrement de nouveaux services pour attirer encore plus de fidèles. Qui en retour, commanderont plus facilement sur Amazon… Le groupe a également dévoilé le salaire de Jeff Bezos pour l'exercice 2017 : il se monte à 1,7 million de dollars, c'est 59 fois plus que le salaire médian qui est de 28 446 $. C'est peu en comparaison d'autres entreprises du numérique, mais Amazon compte dans ses rangs beaucoup d'employés dans ses entrepôts, pour préparer les commandes par exemple. Ces derniers sont beaucoup moins payés que les ingénieurs qui travaillent au siège de l'entreprise, à Seattle.



Tags : Amazon

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook