Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les banques durcissent les conditions de crédit aux entreprises et aux ménages





Le 27 Octobre 2020, par La rédaction

Les banques de la zone euro ont resserré les conditions d'octroi de crédit aux entreprises au troisième trimestre, selon une étude de la Banque centrale européenne.


Plus difficile d'obtenir un prêt

La détérioration des perspectives économiques et la solvabilité des consommateurs touchés par l'épidémie de coronavirus cet été ont poussé les banques de la zone euro à durcir les critères d'attribution de crédits aux entreprises, notamment en Espagne et en France. Pour l'Hexagone, La Banque centrale européenne précise que les normes d'octroi sont revenues aux alentours de leurs niveaux d'avant la pandémie. Il en va de même pour les conditions de prêts au logement, que ce soit en France, en Italie, en Espagne et même en Allemagne, et aussi pour les prêts à la consommation. Mais cette fois sauf en France, où elles sont restées stables.

Les critères d'attribution des crédits aux entreprises et aux ménages ont commencé à se resserrer dès le deuxième trimestre, souligne la BCE. Les banques relèvent de plus en plus d'impayés, ce qui les rend plus frileuses pour prêter de l'argent malgré les liquidités dont elles disposent. Un autre phénomène est à l'œuvre : la demande de crédits a atteint un haut niveau au deuxième trimestre, suite au déconfinement. De fait, l'activité a connu un net rebond cet été.

Mauvais signe pour l'économie

La fin de l'année ne devrait pas être plus tendre pour les entreprises et les ménages désireux d'emprunter pour investir ou pour un gros achat. Les banques estiment en effet que les conditions d'octroi de crédits vont encore se durcir, ce qui est un mauvais signal pour l'économie de la zone euro alors que la deuxième vague engloutit plusieurs grandes économies dont l'Espagne et la France. Les nouvelles mesures sanitaires pourraient en effet paralyser de nouveau une partie de l'activité économique.

La Banque centrale européenne s'apprêterait à rallonger son programme de rachats de dettes afin de soutenir les économies des pays de la zone euro. Il s'agit pour l'institution de garantir les conditions de financement les plus favorables à long terme et continuer de huiler le moteur de l'activité en Europe. Malgré les craintes très fortes qui pèsent sur la fin de l'année.



Tags : crédit

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Le MoHo : un collectif pour changer le monde !

Couvre-feu : « leur » monde à l’envers

L’intégration des étrangers de France : du mythe à la réalité.

La fin du franc CFA : un livre qui bouscule les idées reçues.

C’est pire qu’un crime, c’est une faute

J’ai deux amours…

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"













Rss
Twitter
Facebook