Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les catastrophes naturelles coûtent cher, mais elles provoquent moins de décès





Le 12 Juillet 2016, par Olivier Sancerre

Les sociétés d'assurance ont connu un premier semestre coûteux : les dégâts matériels provoqués par les catastrophes naturelles ont coûté très cher durant les six premiers mois de l'année.


Le réassureur Munich Re, dont les estimations font autorité dans le secteur, estime que la facture des dégâts matériels pendant le premier semestre s'élève à 70 milliards de dollars, un montant bien plus élevés que l'an dernier à la même époque. De janvier à fin juin 2015, ces dégâts avaient alors engendré des pertes de 59 milliards de dollars.

Munich Re explique toutefois que le montant du premier semestre reste inférieur à la moyenne des dix dernières années, qui se monte à 92 milliards de dollars. Les dégradations matérielles seront d'autant plus réduites que les normes se renforceront, contre les crues subites comme pour les tremblements de terre dans les zones dangereuses, estime-t-on chez le réassureur.

La bonne nouvelle dans ce bilan semestriel, c'est que les pertes humaines dues aux catastrophes naturelles sont bien moins élevées qu'à l'accoutumé. 3 800 décès ont été recensés durant la période, ce qui est toujours trop bien sûr, mais moins qu'en 2015 (21 000 morts pendant le premier semestre) ou que durant la moyenne des dix dernières années (47 000) et des trente dernières années (28 000). L'Équateur et l'Inde, avec des catastrophes dues respectivement à un tremblement de terre et à la sécheresse, ont été particulièrement touchés.



Tags : assurance

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Institut Sapiens : « Les concessions autoroutières préservent l’intérêt général »

​Jean-Luc Favène, Directeur Général de Lissac : "Notre modèle de franchise à tout pour séduire indépendants et primo-franchisés"

Quand Wall Street revêt les ailes d’Icare

La France doit consacrer l’importance stratégique d’une filière de l’hygiène

Sacha Lazimi (Yubo) : « En termes de communauté, nous sommes la première application sociale 100 % made in France »

Relance économique : de la nécessité d’intégrer la sécurisation des échanges inter-entreprises

Le chômage américain baisse… si vous excluez les CDD

TwentyTwo Real Estate: "agilité et rigueur face au risque" (Daniel Rigny)













Rss
Twitter
Facebook