Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les chantiers navals de Saint-Nazaire ne seront pas nationalisés





Le 6 Avril 2017, par Olivier Sancerre

Les chantiers navals de Saint-Nazaire échappent à la nationalisation : c’est bien le groupe italien Fincantieri qui acquiert STX France… Mais à une majorité relative.


L’entreprise italienne a accepté de revoir ses ambitions à la baisse puisque selon Le Monde, Fincantieri se contenterait d’une part comprise entre 45% et 49%. Le montage financier implique la présence au capital d’une fondation bancaire privée italienne qui détiendrait autour de 10% de STX. De fait, les chantiers navals passeraient donc sous pavillon italien, sans que Fincantieri ait la majorité des parts.

Le groupe italien, géant des chantiers navals, a aussi pris des engagements auprès de l’État français pour ce qui concerne l’emploi, le maintien des bureaux d’étude à Saint-Nazaire, la protection de la propriété intellectuelle, ainsi que sur le non-transfert des activités hors de l’Hexagone. Autant de sujets qui sont la priorité du gouvernement, et qui aurait pu le pousser à la nationalisation de l’entreprise.

Ce projet de nationalisation reste toutefois sur le table et pourrait être activé si d’aventure le compromis avec Fincantieri n’aboutissait pas. Le groupe italien a obtenu de la justice coréenne — pays d’origine de STX qui détenait les chantiers navals de Saint-Nazaire — l’autorisation de reprise de STX France. L’État français, qui possède 33% du capital des chantiers, veut pousser DCNS (dont il est aussi actionnaire) au sein du capital de l’entreprise.



Tags : STX France

Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Prospective | Industrie immobilière | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"













Rss
Twitter
Facebook