Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les conditions de travail s'améliorent, mais le stress augmente





Le 10 Septembre 2019, par Anne Poirier

Si en 20 ans, le progrès techniques a globalement permis de diminuer la pénibilité au travail, les salariés déplorent néanmoins un niveau de stress élevé et une autonomie en recul.


Bilan plus contrasté sur le volet psychosocial

Les salariés ont le sentiment que la quantité et l’intensité du travail qu’on leur demande ont augmenté ces vingt dernières années. C’est là l’un des constats majeurs de l’étude Sumer (Surveillance médicale des expositions des salariés aux risques professionnels) pilotée par le ministère du Travail.

Pourtant, l’exposition prolongée à la manutention manuelle de charge, au stationnement debout ou au piétinement répété, diminue continuellement depuis 1994 pour toutes les catégories socioprofessionnelles et dans la majorité des secteurs, sauf l’agriculture.


 

Le bruit au travail, un souci récurrent

Mais en lieu et place de cette pénibilité, les salariés décrivent aujourd’hui une nouvelle pression, tant du fait de la hiérarchie ou des collègues que d’un contrôle ou suivi informatisé. L’intensité du travail est perçue comme élevée par un tiers des salariés, en raison du rythme  imposée ou des objectifs commerciaux. Ils déplorent aussi globalement une perte d’autonomie.

En 2017, 42 % des salariés ne pouvaient pas faire varier leurs délais, contre 35 % en 2003. Par ailleurs, les salariés souffrent toujours du bruit : un tiers d’entre eux sont exposés à des nuisances sonores, ponctuelles ou régulières, selon le ministère du Travail, contre 27% en 1994.

 




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

​« L’Etat ne peut pas se transformer en « père fouettard » et réguler avec des mesures très restrictives les acteurs innovants de l’économie collaborative »

"Les collectivités territoriales sont nos partenaires privilégiés." Carmen Munoz, Directrice Générale de Citelum

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?










Rss
Twitter
Facebook