Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les constructeurs français tirent leur épingle du jeu en Europe





Le 16 Novembre 2017, par

Ça roule pour les constructeurs automobiles français sur le marché européen. En octobre, aussi bien Renault que le groupe PSA ont connu une forte croissance de leurs immatriculations neuves, selon les chiffres de l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA).


Au mois d'octobre, il s'est vendu 1,17 millions de véhicules neufs en Europe ; depuis le début de l'année, les immatriculations ont progressé de 3,9% par rapport aux dix premiers mois de l'année 2016. La France a vu ses ventes augmenter franchement de 13,7%, contre 7,1% en Italie, 3,9% en Allemagne, et… -12,2% pour le Royaume-Uni empêtré dans le Brexit. Les constructeurs français ont tiré leur épingle du jeu. Le groupe PSA, fort des chiffres d'Opel et de la marque sœur britannique Vauxhall, affiche une croissance de ses immatriculations de 74,1% !

La croissance de la marque Peugeot est de 17,7%, tandis que Citroën bénéficie d'une progression de 7,7%. Par contre, c'est la soupe à la grimace pour DS dont les immatriculations neuves ont plongé de 19,6%. PSA est le deuxième constructeurs européen, avec une part de marché de 16,2%. Du côté de Renault, troisième en Europe avec 10,6% des immatriculations enregistrées en octobre, la croissance s'établit à 17,7%.  

Les véhicules de la marque Renault ont le vent en poupe avec une croissance des immatriculations de 16,8%, mais Dacia, la marque low cost, fait encore mieux avec 20% de progression. Volkswagen reste le premier de la classe avec 24,5% des immatriculations neuves le mois dernier ; le groupe allemand affiche une croissance de 4,8%. C'est Toyota qui signe la plus forte progression mensuelle, avec 20,5% d'immatriculations en plus.


Journaliste spécialisé dans les nouvelles technologies, Olivier Sancerre est aussi versé dans... En savoir plus sur cet auteur

Tags : automobile

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising







Les entretiens du JDE

Les entretiens du JDE

Florent Skrabacz, CEO de Shadline : « L’invisibilité des données est la clé de la résilience numérique »

Général Soubelet : « Traitons les vrais problèmes, ne poussons pas les Français à la révolte »

Entretien avec Ignacio de la Torre : "Nous vivons le début de la fin de « l’argent bon marché » !"

Fabrice Lépine, DG de Wonderbox : "Nos partenaires sont les premiers ambassadeurs de notre marque"

Vincent Stellian, président de Quietalis : « Nos clients et nos partenaires nous font confiance parce que nous sommes indépendants »

Citelum veut "prolonger la vie au-delà de la tombée de la nuit." Jean-Daniel Le Gall, directeur général adjoint.

Agriculture : le printemps européen du ministre Stéphane Travert

Olivier Maes, le monde comme territoire de marque.

















Rss
Twitter
Facebook