Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les dépenses contraintes pèsent de plus en plus lourd





Le 13 Mai 2023, par Aurélien Delacroix

Les dépenses contraintes représentent un poids croissant sur le pouvoir d'achat des Français, selon une étude récente. Cette situation affecte principalement les foyers à revenus modestes et les classes moyennes, qui voient leur budget serrer de plus en plus.


Les répercussions des dépenses contraintes sur le pouvoir d'achat

Selon la cinquième édition de l'indice LesFurets révélée par Le Parisien, les dépenses contraintes des ménages français sont en hausse. Ils représentent 38% des revenus nets en moyenne, soit une augmentation de 9% en six mois. Ces dépenses sont principalement constituées de charges fixes telles que le loyer, les factures d'électricité, l'eau et les abonnements de transport ou de téléphonie mobile.

Pour les ménages les plus précaires, ces dépenses contraintes absorbent jusqu'à 86% de leurs revenus, limitant ainsi grandement leur pouvoir d'achat. De l'autre côté du spectre, les revenus les plus élevés n'y consacrent que 21% de leurs revenus. Les classes moyennes, quant à elles, ne sont pas épargnées, avec une augmentation de trois points de la part des dépenses contraintes dans leur budget.

Des pistes pour réduire les dépenses contraintes

Cette situation a un impact significatif sur le bien-être des Français. Les économistes s'accordent à dire que l'inflation réduit le pouvoir d'achat, ce qui engendre de l'incertitude et de l'anxiété. Le sentiment de contrôle sur ses dépenses est essentiel au bonheur, rappelle l'économiste Claudia Senik. Face à ce problème de pouvoir d'achat, le ministre chargé des Comptes publics, Gabriel Attal, a promis de nouvelles baisses d'impôts pour les classes moyennes. Les détails de ces mesures restent toutefois à préciser.

En attendant les éventuelles mesures gouvernementales, plusieurs solutions peuvent être envisagées pour réduire les dépenses contraintes. Diminuer le chauffage, limiter les déplacements, revoir ses contrats d'assurances sont autant de pistes à explorer. De plus, la réévaluation de certains abonnements non essentiels (streaming, salle de sport) peut également permettre de dégager des marges de manœuvre dans le budget.




Nouveau commentaire :
Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Mémoire des familles, généalogie, héraldique | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Culture | Prospective | Immobilier, Achats et Ethique des affaires | Intelligence et sécurité économique - "Les carnets de Vauban"



Les entretiens du JDE

Les Arpents du Soleil: un vignoble normand dans la cour des grands

Tarek El Kahodi, président de l'ONG LIFE : "Il faut savoir prendre de la hauteur pour être réellement efficace dans des situations d’urgence"

Jean-Marie Baron : "Le fils du Gouverneur"

Les irrégularisables

Les régularisables

Aude de Kerros : "L'Art caché enfin dévoilé"

Robert Salmon : « Voyages insolites en contrées spirituelles »

Antoine Arjakovsky : "Pour sortir de la guerre"











Rss
Twitter
Facebook