Journal de l'économie

Envoyer à un ami
Version imprimable

Les dépenses militaires au plus haut en 2018





Le 29 Avril 2019, par La rédaction

La planète se militarise. Selon le calcul de l’Institut international sur la paix (Sipri), les dépenses militaires ont augmenté de 2,6% en 2018.


Les dépenses militaires ont atteint 1 822 milliards de dollars en 2018. C’est 2,6% de plus que l’année précédente, d’après le Sipri basé à Stockholm, soit une nouvelle progression après une année 2017 qui avait également vu ces dépenses augmenter de 1,1%. Il faut remonter à 1988 pour trouver des niveaux plus élevés. Les États-Unis ont dépensé à eux seuls 649 milliards de dollars pour l’équipement de leurs armées, un chiffre en hausse de 4,6% sur un an. C’est la première fois en sept ans que le pays augmente ses dépenses militaires, en raison des nouveaux programmes d’acquisition d’armes mis en place par l’administration Trump. Les États-Unis et la Chine représentent la moitié des dépenses militaires mondiales.

Depuis 2013, la Chine consacre 1,9% de son produit intérieur brut à son budget militaire. Après les États-Unis et la Chine, les pays qui ont le plus dépensé pour leurs équipements militaires sont l’Arabie saoudite, l’Inde et la France. À eux cinq, ces pays ont pesé 60% des dépenses militaires mondiales (l’Inde a gagné une place par rapport à 2017 en raison de la modernisation de ses armées). La Russie sort du top 5 en raison des coupes dans son budget consacré à la défense : le pays a dû faire des choix financiers en raison du contexte des sanctions économiques.

Malgré ce recul des dépenses militaires russes, les pays d’Europe de l’Est ont augmenté leurs budgets défense l’an dernier : Bulgarie, Roumanie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Ukraine… Ces anciens satellites soviétiques ressentent une pression croissante de la part de la Russie, d’où ces dépenses en hausse.



Tags : défense

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Le JDE promeut la liberté d'expression, dans le respect des personnes et des opinions. La rédaction du JDE se réserve le droit de supprimer, sans préavis, tout commentaire à caractère insultant, diffamatoire, péremptoire, ou commercial.

France | International | Entreprises | Management | Lifestyle | Blogs de la rédaction | Divers | Native Advertising | Juris | Art & Marché | Billets d'humeur | Industrie immobilière



Les entretiens du JDE

Frederic Buisson, délégué syndical Groupe adjoint CFE – CGC du groupe Casino : "Casino conserve un temps d’avance par rapport à la concurrence"

François Bertauld, PDG de Médiane Système : "Aujourd’hui les entreprises de services du numérique sont devenues un soutien essentiel à l’innovation industrielle."

Justine Huiwen ZHANG : "Mieux comprendre la Chine"

Bernard Attali : "Un vent de violence"

Guerre économique : « c’est un leadership mondial qui se joue »

​Droite-gauche : la fin d’une époque ?

Laurence Gilardo, déléguée syndicale SNTA/FO du groupe Casino : « les salariés comme les syndicats du groupe Casino doivent resserrer les rangs »

« Dans les échanges économiques entre les entreprises, la professionnalisation et l’éthique sont indissociables de la fonction achat », Bruno Crescent, ancien directeur des achats d’EDF










Rss
Twitter
Facebook